Chantier argent de poche pendant les vacances d’automne

La ville de Coulaines renouvelle son opération argent de poche pour la troisième fois cette année.

Enfance et Jeunesse

Publié le vendredi 27 octobre 2017

C’est quoi les chantiers argent de poche ?

  • Quoi ? il s’agit de chantiers éducatifs et citoyens (Opération argent de poche) pendant les vacances scolaires, destinés aux jeunes coulainais âgés entre 14 et 17 ans domiciliés ou scolarisés à Coulaines, en contrepartie d’une indemnité forfaitaire fixée à 15€ par demi-journée pour 3 heures de travail maximum soit 75€ par jeune par semaine.
  • Quel objectif ? Permettre aux jeunes de Coulaines d’effectuer des petits chantiers de proximité rémunérés sous la forme d’argent de poche (fleurissement, entretien et aménagement divers, rénovation de peinture…).
  • Quel public ? : 6 jeunes par semaine de chantier, âgés entre 14 et 17 ans domiciliés ou scolarisés à Coulaines.
  • Quel encadrement ? Les jeunes sont encadrés par un animateur de l’Espace jeunes lequel est accompagné par un agent des services techniques de la ville de Coulaines ou par un professionnel extérieur.

La remise de l’argent de poche s’effectue, en fin de chaque semaine de chantier, à l’Hôtel de Ville en présence des jeunes, des parents, d’un ou plusieurs représentants de la mairie et d’un ou plusieurs représentants du centre social.

 

Une fresque pendant les vacances d’Automne

Pour ce troisième chantier argent de poche, les 6 jeunes réalisent avec l’aide d’un artiste professionnel, une fresque sur le patrimoine Sarthe habitat, rue de la Paix.

Ce troisième chantier argent de poche est piloté par le centre social Les Maisons Pour Tous et réalisé en partenariat avec Sarthe Habitat et la ville de Coulaines.

 

Coût de l’opération : 2 482 € TTC financés par le bailleur Sarthe Habitat à hauteur de 1 432 € (paiement de l’artiste et du matériel nécessaire) et par la ville de Coulaines à hauteur de 1 050 € (paiement de l’encadrement et de l’argent de poche).

 

Le chantier en images…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La presse en parle

 

 

Localisation

Partager cette page sur :